La terre, ses multiples facettes.

Etroitement et intimement liés, le geste et la matière, le geste et la Terre, fusionnent en un point sensible, expression profonde d'une nécessité de concilier matière et plaisir du toucher. La Terre offre une sensualité du contact, un plaisir des yeux, du toucher et du corps convoqué entièrement, qui nous rappellent combien l'être vivant s'éveille à soi et au monde.

Vues des Anges, les cimes ( Reiner Maria Rilke)

Vues des Anges, les cimes des arbres peut-être sont des racines, buvant les cieux ; et dans le sol, les profondes racines d'un hêtre leur semblent des faîtes silencieux. Pour eux, la terre, n'est-elle point transparente en face d'un ciel, plein comme un corps ? Cette terre ardente, où se lamente auprès des sources l'oubli des morts.

Frédérique Machado - Artisan de la terre